Nous contacter Se connecter à l'extranet
Vie associative

Renforcer le modèle associatif et défendre la spécificité du secteur social et médico-social

Le fait associatif est indissociable de la démocratie et doit être source de solidarité.

La CNAPE défend la place des associations dans le champ social et médico-social afin de garantir leur liberté, leur identité et leur autonomie. Elle s’engage pour la reconnaissance croissante du rôle essentiel des associations en tant qu’actrices économiques et politiques majeures et représentantes de la société civile.

La CNAPE accompagne ses adhérents dans l’animation de leur vie associative, leur apporte un soutien juridique et favorise la mutualisation des compétences et expériences entre associations.

Responsable du pôle Audrey Hanne

Commission

La commission Vie associative est un lieu d'échange, de réflexion et de formation, composée de présidents, d'administrateurs, de directeurs généraux d'associations, et de cadres dirigeants en charge de la vie associative. Des intervenants extérieurs viennent régulièrement nourrir la réflexion de la commission.

Repenser la gouvernance associative : la commission Vie associative poursuit ses travaux

Lancés en début d’année par la commission vie associative, les travaux sur les enjeux de la gouvernance se poursuivent et se précisent. La réflexion s’oriente davantage sur la fonction politique des associations, dans un contexte où le cadre normatif de l’action sociale est de plus en plus lourd. Les contraintes administratives et économiques du secteur atténuent significativement la capacité des dirigeants associatifs à influencer les décisions politiques et à porter des véritables projets de transformation sociale.

Pour lutter contre la réduction du rôle des associations de protection de l’enfance à une simple prestation de services, il est indispensable de repenser un modèle de gouvernance militant et engagé au-delà des préoccupations gestionnaires. Une démarche d’autant plus légitime au regard de la crise sanitaire durant laquelle les associations ont pleinement démontré leur aptitude à se réinventer pour trouver des réponses nouvelles aux problématiques locales.

Tout adhérent qui souhaite prendre part à ces travaux est invité à contacter Audrey Hanne, responsable du pôle Vie associative.

Publication du rapport sur l'hybridation des ressources associatives

La question des financements constitue aujourd’hui un enjeu majeur dans le secteur associatif. Depuis la crise financière de 2007, les acteurs doivent faire face à une contraction des subventions publiques et une restriction budgétaire sur les produits de tarification. A l’inverse, les besoins de la population augmentent et se diversifient de façon constante. Cet effet ciseau génère, outre le manque de réponses apportées, un amoindrissement des capacités d’innovation et d’expérimentation des associations.

Dans ce contexte, la commission vie associative de la CNAPE a entamé une réflexion sur l’hybridation des ressources associatives ayant abouti à l’élaboration du présent rapport. Ce document, enrichi par des retours d’expérience concrets, aborde les aspects éthiques et pratiques du recours aux financements privés. Il pose un cadre opérationnel sur la levée de fonds et analyse de manière approfondie les contrats à impact social (CIS) qui émergent actuellement dans le paysage associatif.

Publication du rapport sur la valorisation et le soutien au développement du bénévolat

Dans le cadre de la mise en oeuvre du plan d’action issu des travaux prospectifs, et du nouveau projet stratégique 2016-2021 de la CNAPE, la commission Vie associative a consacré son programme de travail 2017 sur la valorisation et le soutien au développement du bénévolat. Le bénévolat permet de réaffirmer l’ancrage des associations, actrices majeures de la société civile, dans la proximité et la vie ordinaire. Il est à la fois une opportunité pour les citoyens de s’impliquer dans les politiques sociales et dans l’avenir de la jeunesse, et pour les associations d’enrichir le projet et les modalités d’accompagnement des personnes. La commission s’est ainsi interrogée sur le bénévolat d’action ou d’intervention directe, ses plus-values et ses modalités de mise en oeuvre.

Publication de la contribution sur la participation des personnes accompagnées au sein des associations

Dans cette contribution, la CNAPE identifie un certain nombre de leviers qui se retrouvent dans toutes les dimensions de la vie associative : impulser une dynamique participative par la gouvernance associative, développer les espaces de participation des personnes accompagnées au sein des établissements et services, et faire de la participation des personnes accompagnées un facteur d’amélioration continue de la qualité de l’accompagnement et un levier d’innovation.

La commission s’est inspirée d’exemples de pratiques associatives, valorisées tout au long du document et compilées en annexe, pour illustrer le propos et nourrir la réflexion des associations, afin de les aider à construire leurs propres réponses à partir de ces pistes identifiées.

LES NOTES TECHNIQUES DE LA CNAPE

La CNAPE publie régulièrement des notes techniques sur des thématiques précises, en fonction des besoins exprimés par les adhérents et des actualités juridiques du champ social et médico-social.

× fermer

Les membres de la commissions