Nous contacter Se connecter à l'extranet

Covid-19_ Message de la CNAPE à ses adhérents

Vie associative

A la lumière de l’évolution de l’urgence sanitaire et des mesures gouvernementales plus strictes prises dans le but de minimiser déplacements et interactions sociales, le siège de la CNAPE a mis en place une organisation de travail adaptée pour les semaines à venir.

Accueil sur site

Il n’y a désormais plus d’accueil physique dans les locaux de la CNAPE. L’ensemble des réunions et groupes de travail de la CNAPE sont annulés pour les quatre prochaines semaines, de même que les déplacements de membres de l’équipe du siège sur les territoires. Ces mesures sont naturellement prises pour préserver la santé de chacun.

Equipe du siège et moyens de communication

La continuité du service est totalement assurée : les permanents du siège sont mobilisés et continuent de répondre aux appels téléphoniques, au standard ou via les lignes directes. Pour autant, eu égard au nombre important de sollicitations, en lien avec le contexte à la fois nouveau et tout à fait exceptionnel qui impacte très fortement nos organisations, nous vous remercions de privilégier les communications par mail. Dans toute la mesure du possible, il y sera répondu dans les délais habituels.

Par ailleurs, le courrier postal ne sera relevé qu’une fois par semaine, dès lors que cela n’entre pas en contradiction avec les mesures de confinement qui pourraient être prises.

Outils et ressources à destination des adhérents

L’urgence sanitaire conduit à de nombreux bouleversements dans le fonctionnement des services et établissements sociaux et médico-sociaux. Ceux assurant des missions de protection de l’enfance sont pleinement concernés, même si les enfants qu’ils accompagnent semblent épargnés par l’épidémie.

La fermeture des crèches et des établissements scolaires engendre une multitude de questionnements pour assurer la continuité de l’activité. La protection des enfants doit demeurer la première priorité. Cependant, les circonstances exceptionnelles actuelles contraignent à des aménagements de sa mise en œuvre.

Nous avons donc mis en place un certain nombre d’outils à votre disposition :

L’ensemble des fiches et consignes officielles produites depuis deux semaines par les ministères dans le contexte de crise sanitaire actuelle sont disponibles sur le site internet de la CNAPE, un espace dédié aux questions relatives au Covid-19 . Cet espace est régulièrement mis à jour, au fur et à mesure des informations des pouvoirs publics centraux qui parviennent à la fédération.

Un fichier de foire aux questions relative aux aspects organisationnels liés aux effets de la pandémie et des mesures gouvernementales sera également accessible sur le site internet. Les adhérents sont invités à s’y rendre régulièrement. Cette modalité d’information et de communication a été privilégiée pour éviter la multiplication des envois de mails.

De plus, dans l’intérêt collectif, nous vous proposons de mutualiser les initiatives que vous voudrez bien nous faire remonter : plan de continuité de l’activité, idées d’adaptation de votre organisation aux contraintes nouvelles, etc. A cet égard, nous vous remercions par avance pour tous les éléments que vous pourrez nous adresser. Ils seront partagés dans l’espace adhérent du site internet de la CNAPE.

La CNAPE travaille étroitement avec les cabinets des différents ministères concernés (santé, éducation nationale, justice…). Des recommandations spécifiques à la protection de l’enfance vont être très prochainement diffusées. Elles seront mises en ligne dans l’espace dédié.

Elle est également en contact permanent avec le cabinet d’Adrien TAQUET, à qui nous remontons les difficultés rencontrées, dans chaque secteur d’activité, de manière centralisée. Ainsi, nous avons porté une demande commune afin que les professionnels du champ de la protection de l’enfance puissent également bénéficier du système de garde de leurs enfants par l’Education nationale, mis en place pour les personnels médicaux et médico-sociaux depuis hier.

L’urgence sanitaire actuelle conduit pour l’instant à privilégier le bon sens, la solidarité, l’inventivité, l’organisation. Il apparaît souhaitable de recourir aux ressources locales. Les associations doivent prendre, autant que possible, l’initiative pour :

  • mettre à jour ou élaborer leur plan de continuité d’activité, en concertation et en informant les salariés ;
  • mutualiser les ressources avec d’autres acteurs associatifs ;
  • faire appel aux bénévoles fiables, aux jeunes retraités du social et médico-social, aux professionnels mobilisables en interne (libérés d’autres activités), aux étudiants dans les domaines socio-éducatifs. Ainsi, il peut être fait appel aux professionnels d’IME, d’ITEP ou encore de crèches, qui sont actuellement fermés ;
  • utiliser tout support de communication (téléphone, outils collaboratifs, skype…) pour assurer des permanences téléphoniques dans les structures et pour maintenir un lien avec les enfants et leurs parents (cela peut notamment permettre aux services de milieu ouvert d’organiser des accompagnements téléphoniques et des réunions cliniques à distance) ;
  • essayer autant que de possible de regrouper les enfants en petits groupes au sein d’un même établissement afin d’éviter une propagation du virus au sein du lieu d’accueil.

Enfin, au-delà des mesures prises par le Gouvernement pour accompagner la trésorerie des structures (déplafonnement de la prise en charge du chômage partiel, report du paiement des charges fiscales et sociales, des charges d’eau, de gaz et d’électricité notamment), le Crédit Coopératif, par sa connaissance du fonctionnement des gestionnaires d’établissements et services de la Protection de l’enfance, s’est engagé auprès de nous pour mettre tous les moyens nécessaires pour accompagner les adhérents de la CNAPE et appuyer les dispositifs gouvernementaux mis en place. N’hésitez pas à solliciter leurs centres d’affaires sur les territoires, ils sont à votre disposition.

De nouvelles façons de travailler vont devoir être imaginées pour assurer les missions qui sont les nôtres ces prochaines semaines. Vous pouvez compter sur le soutien de la CNAPE pour vous y aider.