Nous contacter Se connecter à l'extranet

Pauvreté des enfants : l’Union européenne interpellée

Europe et droits de l'enfant

A l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, l’agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) a lancé un appel pour réduire le niveau de pauvreté des enfants en Europe.

Pour cause, près de 25 millions d’entre eux sont exposés au risque de pauvreté et d’exclusion sociale. Les enfants en situation de vulnérabilité présentent « un besoin spécial et urgent de soutien ». La FRA invite l’ensemble des Etats membres à prioriser les investissements en faveur de la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes.

Pour répondre aux besoins des enfants les plus défavorisés, le Parlement européen a lancé une initiative visant à mettre en place une garantie pour l’enfance au sein de l’Union. Soutenue par la nouvelle présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, cette garantie est conçue pour assurer cinq services essentiels aux enfants : un accès aux soins gratuit, une éducation gratuite, des services de garde gratuit, un logement décent, et une alimentation adéquate.

Parmi les bénéficiaires, sont visés en priorité les enfants handicapés, les enfants placés, les enfants issus de l’immigration et les enfants confrontés à des situations familiales précaires.

La garantie pour l’enfance fait actuellement l’objet d’une étude de faisabilité par les institutions européennes. Le réseau Eurochild, dont la CNAPE est membre et tête de réseau pour la France, milite activement sa création et sa mise en œuvre.

En savoir plus.