Nous contacter Se connecter à l'extranet

La CNAPE poursuit son engagement auprès des jeunes majeurs

Protection de l'enfance

Très investie depuis de nombreuses années pour faire évoluer l’accompagnement des jeunes majeurs, la CNAPE poursuit son action auprès des parlementaires.

Reçue par la députée Brigitte Bourguignon, en charge d’une mission temporaire ayant pour objet l’accompagnement des jeunes majeurs sortant de l’aide sociale à l’enfance vers l’autonomie, la fédération a notamment fait état des situation de plus en plus précaires des jeunes majeurs, du dévoiement des  dispositions législatives par certains conseils départementaux, des réalités des accompagnements existants au regard des retours des adhérents…  Lors de cette rencontre, la CNAPE a notamment plaidé pour la création, dans chaque département, d’une enveloppe unique réunissant l’ensemble des aides existantes en direction des jeunes majeurs et la création d’une plateforme de ressources multiples, multi-acteurs, multi-actions et multi-compétences pour décliner de manière opérationnelle chaque protocole départemental « accès à l’autonomie ».

Par ailleurs, la CNAPE a porté quinze amendements à la proposition de loi visant à renforcer l’accompagnement des jeunes vulnérables vers l’autonomie, portée par Brigitte Bourguignon. Dix amendements ont été repris par des députés toutes tendances confondues (Gauche démocrate et républicaine, Socialistes, mouvement démocrate et apparentés, UDI, LREM, Les Républicains et non-inscrits). Au final, trois amendements ont été adoptés (dont 1 repris directement par le gouvernement) notamment concernant l’élargissement des formes de scolarité pour accéder à l’accompagnement jeune majeur (intégrant l’apprentissage) et l’ouverture des possibilités concernant la personne de confiance choisie par le jeune. Les autres amendements sont tombés du fait de la réécriture de l’article 1 ou renvoyés aux débats sur l’ordonnance 45 et à des décrets.

17 septembre 2019

LA MATINALE DE LA CNAPE.... La protection de l'enfance : ce qu'on en dit, ce qu'on en fait

En savoir plus